20-21-22 juillet 2016 – Pressions et première interpellation sur la ZAD

Mercredi 20 juillet au petit matin, un bulldozer suivi d’un camion de l’entreprise Averous, en charge des travaux de terrassement, est passé en force devant le campement de la ZAD où des chicanes avaient été installées. Les zadistes ont aussitôt remis en place de nouvelles chicanes.

Jeudi 21 juillet, en fin d’après-midi, des ouvriers d’Averous, accompagnés du représentant de la société Valréa, maître d’oeuvre du chantier, sont revenus sur la ZAD, caméra au point, interpeller les zadistes sur leur intervention de la veille, leur demandant quelle avait été leur réaction à leur réveil. Un des zadistes présents la veille, agacé du ton sarcastique de la conversation, se saisit d’un caillou et pensant taper sur la carrosserie de la voiture du représentant de Valréa, brise accidentellement la vitre du véhicule.

Vendredi 22 juillet, à 7h du matin, une vingtaine de gendarmes arrive sur la ZAD pour procéder à l’interpellation du zadiste au caillou. Il est emmené en garde à vue à la gendarmerie de Peyriac-Minervois, et en ressort l’après-midi même, avec une convocation au tribunal correctionnel de Carcassonne, en janvier 2017…

Suite à cet incident, la mairie de Lespinassière s’est vue contrainte de rédiger à son tour deux décrets municipaux, visant l’interdiction de la circulation des véhicules et des personnes sur la piste menant à la ZAD. Le décret a pris effet ce mercredi 27 juillet.

Une réflexion sur “20-21-22 juillet 2016 – Pressions et première interpellation sur la ZAD

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s